L'ECTS : un passeport européen

L'ECTS : un passeport européen

En vigueur dans toute l'Union européenne, le système de crédits ECTS (european credit transfer system, ou système européen de transfert) valide en effet le travail fourni par l’étudiant (partiels, stages, mémoires, etc.). Une fois obtenus, les crédits sont définitivement acquis et transférables dans tous les établissements de l’enseignement supérieur européen.

Faciliter la reconnaissance académique

L'ECTS a été mis en place en 1989 dans le cadre du programme Erasmus. L'ECTS est le seul système de crédits qui ait été expérimenté et utilisé avec succès en Europe. L'ECTS a permis de faciliter la reconnaissance académique des périodes d'études réalisées à l'étranger et de développer qualitativement la mobilité des étudiants en Europe.
 
L'ECTS facilite la lecture et la comparaison des programmes d'études pour tous les étudiants, tant locaux qu'étrangers. Il aide les universités à organiser et à réviser leurs programmes d'études. Le système peut s'utiliser dans le cadre de programmes et de modes d'enseignement diversifiés. Il renforce l'attractivité de l'enseignement supérieur européen pour les étudiants d'autres continents.
 

Comment ça marche ?

Les crédits ECTS représentent, sous la forme d'une valeur numérique (entre 1 et 60) affectée à chaque unité de cours, le volume de travail que l'étudiant est censé fournir (cours, travaux dirigés, travaux pratiques, travail personnel). Une année d'études représente 60 crédits. Pour valider vos niveaux universitaires dans n'importe quel pays européen, vous devrez obtenir 180 crédits en six semestres pour une licence, puis 120 crédits en quatre semestres pour un master.
Vous n'obtiendrez vos crédits ECTS qu'après l'achèvement complet du travail que vous devez fournir, et après l'évaluation appropriée de vos résultats. Ceux-ci correspondent à un ensemble de compétences à acquérir, définies préalablement. Votre charge de travail sera évaluée sous toute ses formes : assister aux cours, participer à des séminaires, étudier de manière indépendante et personnelle, se préparer et se soumettre aux examens, préparer des projets, etc. Des crédits sont attribués à toutes les composantes de votre programme d'études (modules, cours, stages, dissertations, thèse, etc.), en fonction de la quantité de travail que chaque activité requiert.
 
Vos résultats seront sanctionnés par une note « locale » ou « nationale », qui permettra de vous « classer » parmi l'ensemble des étudiants sur une base statistique. Les grades sont attribués aux étudiants ayant réussi, selon l'échelle suivante : A pour les 10 % meilleurs, B pour  les 25 % suivants, puis C pour les 30 % suivants, D pour les 25 % suivants et E pour les 10 % restants. Sachez que FX signifie : « Échec – un certain travail supplémentaire est nécessaire pour réussir » ; F : « Échec – un travail considérable est nécessaire »…
 
Plus d'informations :

 

d'infos
Sites internet
ONISEP: Toute l'information sur les formations et les métiers ainsi que des services aux élèves, aux parents et aux équipes éducatives.
FAFIEC: Partenaire des entreprises pour les accompagner et financer leurs projets de formation continue et d'insertion des jeunes par l'alternance.
Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche