La communauté francophone dans le numérique aux Etats-Unis

La communauté francophone dans le numérique aux Etats-Unis

Près de 300 000 Français vivent aux États-Unis selon le ministère des affaires étrangères. Une communauté qui ne cesse de s’étoffer (+4,9% entre 2014 et 2015) et qui choisit de vivre d’abord à New York, ensuite à San Franscico, Los Angeles et Washington. L’économie du numérique est pour beaucoup dans la venue de français dans la Silicon Valley.

La Big Apple la plus attractive

 

New York compte aujourd’hui plus de 30 000 français inscrits au registre des français établis aux États-Unis. Mais l’inscription étant facultative, le nombre de français installés à New York avoisinerait plutôt les 50 000, faisant de la Big Apple, la ville la plus attractive pour les français aux États-Unis. Son principal atout?

Ses activités financières très développées et son dynamisme culturel. Son importance croissante dans le secteur du numérique constitue un autre centre d’intérêt pour les Français.

 

La Silicon Valley, l’eldorado des pros du numérique

Selon les registres, San Fransisco compte près de 20 000 français, un chiffre en hausse de près de 4% par rapport à l’année précédente. Mais l’absence d’obligation de s’inscrire au registre des français de l’étranger rend ce chiffre caduc. Dans un article du Monde de février 2014, le consul français à San Fransisco, estimait ce chiffre à 60 000, dont 10 000 à 15 000 qui travailleraient dans le secteur du numérique.

 

La majorité de ces Français sont des salariés hautement qualifiés du secteur des technologies de pointe et embauchés par des grandes entreprises de la Silicon Valley. Ancienne, la communauté est organisée. Une expatriée a même monté un site baptisé Lost in SF qui donne des bons plans et convie les membres à des évènements franco-français.

 

Los Angeles, nouvelle terre daccueil des français connectés

 

Les français surfent sur la vague qui emmène Los Angeles au top des villes les plus innovantes du pays et s’installent de plus en plus dans la cité des anges. D’après les données du Ministère des affaires étrangères, la communauté française (plus de 23 000 inscrits au consulat) y grandit au rythme du développement de l’écosystème numérique de la ville.

 

Les compétences des informaticiens français sont particulièrement reconnues grâce à l’excellence des écoles mais on retrouve également des français du côté des investisseurs et des entrepreneurs. Les programmeurs se retrouvent par exemple régulièrement grâce à l’association While 42 et de nombreux évènements se tiennent pour renforcer les liens entre tissu économique local et professionnels français.

 

Deux incubateurs pour les Français

 

Lors de sa visite aux États-Unis en février 2014, le président François Hollande a inauguré deux incubateurs destinés aux entrepreneurs français installés aux États-Unis. Baséà San Fransisco et à Boston, ces incubateurs labellisés French Tech Hub ont pour mission daccompagner les porteurs de projets français et de créer un lien entre les entrepreneurs français et américains.