Construire son projet professionnel en 4 étapes

Construire son projet professionnel en 4 étapes

Élaborer son projet professionnel exige un peu de méthode et de réflexion ! Voici, en quatre étapes, les démarches à accomplir.

Première étape : se connaître

Qui suis-je ? Qu’ai-je déjà réalisé dans le cadre de mes études et de mes stages ?… Tout un programme, à condition de savoir en parler. Or, apprendre à se décrire face à un employeur qui ne vous connaît pas réclame un certain entraînement. Commencez par lister une série de questions types. Qui êtes-vous ? Vos qualités et vos défauts, vos atouts et vos points faibles ? Qu’avez-vous acquis au cours de vos expériences ? En termes de méthodologie, de connaissance des rapports humains, de culture sur un secteur. Ici tout est bon à prendre : formation, investissement associatif, jobs d’été ou encore loisirs. À cette étape, n’hésitez pas à demander l’aide de vos proches : dans quel métier vous imagineraient-ils ? Pourquoi pensent-ils à tel ou tel secteur, à tel ou tel poste ? Ils vous donneront peut-être des idées auxquelles vous n’auriez pas pensé. Bien sûr, faites le tri dans les qualités et les défauts qu’ils vous attribuent : ils manquent sûrement un peu d’objectivité.

 

Deuxième étape : analyser ses envies

Qu’aimez-vous faire ? Qu’avez-vous envie de faire ? Et bien sûr, qu’est-ce que vous ne voulez surtout pas faire ? Pour répondre à ces interrogations, vous pouvez analyser les choix de cours opérés tout au long de votre formation et les stages ou emplois que vous avez occupés. Mais à condition de ne pas vous en tenir au stade descriptif, d’éviter l’effet catalogue, d’analyser vos tâches et de les traduire en termes de qualités valorisantes au regard de l’entreprise : goût du risque, rigueur, capacité à travailler en groupe, ouverture d’esprit, organisation…

 

Troisième étape : éviter l’erreur d’aiguillage

Surtout, recommandent les professionnels, évitez d’aborder les choses comme une opération comptable. Il est aussi essentiel de se faire plaisir. Mieux vaut ne pas choisir un secteur ou une profession seulement parce que le marché de l’emploi est porteur. Le manque de motivation serait de toutes les façons évident aux yeux d’un recruteur.

 

Quatrième étape : ce qu’il reste à acquérir

Les envies sont là… mais avez-vous le profil requis ? Peut-être faut-il étoffer certaines expériences, peut-être manquez-vous de repères sur ce qui vous attend ou peut-être encore n’avez-vous pas encore emprunté tous les chemins nécessaires pour mener à bien votre projet ? Autant de questions incontournables qui vous aideront à franchir un grand pas en termes de réflexion, mais aussi d’action.

À savoir : les spécificités du secteur informatique

Au-delà de ces principes généraux, si vous souhaitez intégrer une entreprise du secteur informatique, il convient d’approfondir les questions suivantes :

 

  • Quels types de tâches vous intéressent le plus ? La technique ? Le code, la programmation ? Le commercial ou la vente ? Le marketing ? L’organisation ? Le contact avec les utilisateurs ? Souhaitez-vous vous spécialiser dans un domaine technique ?

 

  • Quels types d’entreprises vous séduisent le plus ? Une grande société ou une petite structure ? Êtes-vous attiré par des entreprises ou des administrations utilisatrices ? Ou bien par des ESN (entreprises de services du numérique), des éditeurs de logiciels, des opérateurs, des constructeurs, des entreprises de télécommunications, des sociétés de distribution de matériels informatiques, la maintenance, l'assistance aux utilisateurs ?

 

  • Quels secteurs d’activité vous attirent le plus ? La banque ? L’industrie ? Le tourisme ?…

 

  • Préférez-vous travailler seul et de manière autonome ou bien en équipe ?

 

Notez enfin qu’il vous sera très utile de dialoguer avec des professionnels du secteur : ils peuvent vous apporter leurs expériences, leurs témoignages…

Où rencontrer des professionnels de l'informatique ?

Il existe de très nombreux événements, chaque année, consacrés aux jeunes talents et aux entreprises du numérique : le RemixJobs Day, les Jeudis, les Talents du numérique… Autant d'occasions de rencontrer des professionnels, de parler avec eux, d'affiner vos projets. Vous pourrez même les rappeler s'ils vous ont donné leur carte, et vous constituer ainsi un excellent réseau professionnel. Bref : ne restez pas derrière votre ordinateur 

Où élaborer son projet professionnel

Si les centres de bilans de compétences sont plutôt réservés aux salariés qui ont déjà accumulé un minimum d'expérience, certaines structures accueillent plus particulièrement les jeunes diplômés, gratuitement. Pensez en particulier à l'APEC (Association pour l'emploi des cadres), qui accompagne les jeunes diplômés à partir de bac + 4.

 

Enfin, si vous êtes en cours d'études, vous pouvez vous renseigner auprès des services orientation et carrières de votre université ou de votre école. Nombreux sont les établissements où l'aide à la construction d'un projet est proposée aux étudiants.