Comment obtenir une bourse pour la scolarité de mon enfant ?

Comment obtenir une bourse pour la scolarité de mon enfant ?

Les bourses de l'enseignement supérieur

Les bourses du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ou du ministère de la Culture et de la Communication sont réservées aux étudiants âgés de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année universitaire, inscrits dans une formation habilitée à recevoir des boursiers. Les aides sont attribuées en fonction de trois critères : les revenus du foyer fiscal, le nombre d’enfants à charge fiscale de la famille, et l’éloignement du lieu d’études. Un barème national permet d’attribuer aux étudiants une aide financière.

La demande de bourse (couplée avec la demande de logement) doit être formulée avant même d’avoir passé les examens de fin d’année ou choisi une orientation. Elle se fait par l’intermédiaire du dossier social étudiant (DES) qui permet de formuler jusqu’à quatre vœux dans différentes académies. Les bourses de l'enseignement supérieur sont gérées par le service des bourses du CROUS le plus proche de l’établissement où vous êtes scolarisé. Le site Internet du CNOUS (Centre national des œuvres universitaires et scolaires) donne l'ensemble des informations et met à disposition des étudiants un simulateur, afin qu'ils puissent évaluer leurs possibilités de bénéficier d'une bourse sur critères sociaux.

En savoir plus : www.cnous.fr

D'autres aides financières pour les étudiants

Il existe d'autres aides destinées aux étudiants, en fonction de leur situation : l'aide au mérite (qui doit être supprimée progressivement à partir de 2014), l'aide aux jeunes en situation d'autonomie avérée, les aides d'urgence, sont gérées par les CROUS , via le dossier social étudiant.

Les étudiants peuvent éventuellement bénéficier de l'aide personnalisée au logement (APL) et de l'allocation logement à caractère social (ALS) s'ils satisfont aux critères sociaux (ressources, situation familiale, nature du logement...) et s'ils ne sont plus à la charge de leurs parents. Ces deux aides sont attribuées par la Caisse d’allocations familiales.

 

Les banques réservent des prêts spécifiques pour les étudiants. Il existe pour tous ceux qui le souhaitent un système de prêts bancaires garantis par l'État . Ces prêts ne font l'objet d'aucune demande de caution ou de conditions de ressources. À l'heure où nous écrivons, la Société générale, le Crédit mutuel, le CIC, les Banques populaires et les Caisses d'épargne du groupe BPCE font partie de ce dispositif.

 

Les aides à la mobilité internationale , enfin, sont gérées directement par les établissements d'enseignement.

 

Les bourses nationales de lycée du ministère de l'Éducation nationale

Les bourses du ministère de l’Éducation nationale sont réservées aux lycéens issus des familles les moins aisées. Exprimées en “parts”, elles sont attribuées selon un calcul qui prend en compte à la fois les revenus disponibles au sein du foyer et la situation de la famille (nombre d’enfants, mère ou père seul, etc.). Chaque année, il faut renouveler sa demande à partir de janvier.

La bourse est versée en trois fois. Le formulaire de demande de bourse nationale de lycée est disponible sur le site Internet Service-Public.

 

Les autres aides au lycée

La bourse nationale de lycée pourra être complétée par différents coups de pouce : prime d’entrée en seconde, en première ou en terminale (217 € par an, versée en une seule fois), prime d’équipement (341 €, réservée aux élèves de première année de certaines spécialités de CAP, bac technologique, ou brevet de technicien), prime à l’internat (256 €).

 

N’hésitez pas à en parler à l’assistante sociale de votre établissement ou à votre professeur principal, qui vous orientera.

 

Il existe aussi un fonds social lycéen susceptible de débloquer une aide exceptionnelle pour faire face à tout ou partie des dépenses entraînées par les frais d’internat, le matériel scolaire, etc. À noter également l’existence d’un fonds spécial pour les cantines scolaires. Ces aides sont accordées par le proviseur de votre lycée après avis d’une commission constituée d’enseignants, de délégués d’élèves et de parents. Elles sont versées en espèces ou en nature. Renseignez-vous auprès du secrétariat de votre établissement.

 

Sans oublier l’allocation de rentrée scolaire, gérée par les caisses d’allocations familiales, qui concerne tous les élèves âgés de 6 à 18 ans, sous conditions de ressources. Tous les renseignements sur le site de la CAF.

 

Pour en savoir plus : http://www.education.gouv.fr