Faire un Bilan de compétences

Faire un Bilan de compétences

Progresser dans sa vie professionnelle, confronter ses motivations à la réalité du marché, reprendre ses études? les raisons de faire un bilan de compétences sont multiples et varient en fonction de chacun.

 

Faire le point

Un bilan permet de prendre du recul par rapport à son activité, de s'extraire un moment de l'engrenage du quotidien pour poser ses valises et faire un état des lieux de sa vie professionnelle. Que m'ont apporté les missions que j'ai réalisées ? Comment envisager la suite de ma carrière ? Le regard neutre et bienveillant d'un conseiller extérieur à l'entreprise ainsi que l'absence d'enjeux immédiats sont propices à ce type de questions. Des questions cruciales que l'on a rarement, sinon jamais, l'occasion de se poser.

In fine, l'objectif est de reprendre la main, de se constituer un fil rouge et d'identifier les chemins de la mobilité interne ou externe. Si vous êtes depuis longtemps dans une même entreprise, le bilan vous permettra également de vous repositionner par rapport à l'extérieur. Votre métier s'exerce-t-il de la même façon dans d'autres environnements de travail ? Etes-vous rémunéré à votre juste valeur ? Autant de repères que votre conseiller pourra vous donner grâce à sa connaissance approfondie du marché de l'emploi.

 

Valider un choix professionnel

Vous êtes développeur, on vous propose un poste de chef de projet. Etes-vous preneur ? Attention à ne pas vous décider sur un coup de tête. Ce type de choix comporte des enjeux et des risques importants. Rien ne garantit, en effet, que vous allez vous plaire dans vos futures fonctions, ni que vous êtes suffisamment armé pour les assumer avec brio. Souvent, par exemple, les très bons techniciens promus managers ont des états d'âme. Fiers de leur expertise et attachés à leurs réussites, ils ont du mal à se faire à l'idée de ne plus réaliser eux-mêmes mais de faire réaliser aux autres.

Pour vous décider en toute connaissance de cause, le bilan de compétences peut être très utile. En effet, il vous permettra de réfléchir sur vos compétences techniques et transversales, sur votre personnalité, sur vos motivations par rapport au travail. Bref, de vous assurer que vous êtes bien en phase avec votre futur métier.

 

Se reconvertir dans l’informatique

Vous êtes attiré par le secteur de l'informatique. Mais pour y exercer quel métier ? Consultant ? Architecte de réseau ? Développeur ? Un bilan de compétences peut vous aider à clarifier vos idées sur la question.

Certains cabinets incluent ainsi dans leur prestation des enquêtes emploi. Les bénéficiaires peuvent aller sur le terrain afin de confronter la réalité des entreprises et des métiers à l'image qu'ils en ont. Prenons l'exemple d'un commercial spécialisé dans l'électronique qui souhaite devenir consultant chez un éditeur de logiciels. Avant de poser sa candidature dans telle ou telle société, il aura tout intérêt à s'y rendre pour vérifier que les produits ne sont pas trop complexes, voir si les consultants travaillent sur des grands comptes ou sur des réseaux de distributeurs, savoir si son profil présente ou non un intérêt?

Le bilan vous permet aussi de choisir un métier où vous pourrez transférer une partie des compétences acquises dans votre ancienne activité. Il est par exemple possible d'évoluer d'un métier d'électronicien vers celui de développeur de logiciels.

 

Choisir une formation et valider ses acquis

Le bilan peut vous aider à trouver la formation dont vous avez besoin pour réaliser votre projet professionnel. Le principe de la démarche est de ne pas considérer la formation comme une fin en soi, mais seulement comme un moyen parmi d'autres pour décrocher un job. Votre conseiller déterminera avec vous l'objectif que vous souhaitez atteindre et ce n'est qu'à partir de ce moment que vous réfléchirez avec lui sur le meilleur chemin à prendre. Dans certains cas, il s'agira d'une formation longue, dans d'autres il sera peut-être plus judicieux d'étoffer votre CV par une expérience professionnelle dans une SSII ou de combler vos lacunes techniques ou managériales par des stages courts. La seule chose que votre consultant ne pourra pas faire, c'est vous conseiller sur des formations à fort contenu technologique. Même s'il connaît bien le domaine informatique, il n'aura jamais la légitimité d'un expert.

Le bilan de compétences peut aussi s'inscrire dans la perspective de faire valider ses acquis par un diplôme, un titre homologué ou une certification. En effet, les candidats à la validation ayant effectué un bilan partent avec une longueur d'avance sur les autres, car ils ont déjà passé leur expérience au scanner et fait le tour de leurs compétences professionnelles et personnelles. Leur démarche a aussi plus de chances d'aboutir dans la mesure où elle s'inscrit dans un projet mûrement réfléchi.

 

Optimiser sa recherche d’emploi

Le bilan de compétences peut vous servir à élaborer une stratégie de recherche d'emploi adaptée à votre profil. Il vous offre l'opportunité de vérifier que les postes que vous convoitez correspondent bien à vos aptitudes et à vos capacités. De plus en plus, les conseillers en bilans mandatés par l'ANPE ou l'Apec s'efforcent de prendre en considération les données du marché du travail, les secteurs en évolution, les métiers porteurs... Durant la démarche, vous pourrez aussi diagnostiquer vos lacunes et, le cas échéant, y remédier par des formations très ciblées.

Tout comme un coach, votre conseiller pourra vous accompagner et vous encourager, vous aider à clarifier votre projet, à cibler vos envois de candidature, à sélectionner des offres... Bref, à peaufiner vos techniques de recherche. Le bilan vous permettra enfin de vous valoriser vis-à-vis des recruteurs. Vous serez plus à l'aise pour parler de vos motivations personnelles, argumenter sur le bien-fondé de votre candidature, exposer vos atouts, revenir sur les moments forts de votre expérience... Le tout en prenant en compte les détails et les exemples significatifs.