Marche à suivre

Marche à suivre

Délégation académique à la validation des acquis (Dava), service formation continue ou service d’orientation... la plupart des établissements d’enseignement dont les diplômes sont accessibles par la VAE proposent aux candidats des sessions d’information. Individuelles ou collectives, elles constituent l’occasion d’identifier les diplômes accessibles au regard de l’expérience professionnelle, de connaître en détail les modalités de validation ou d’éclaircir certains points de la démarche qui restent flous.

Par ailleurs, certaines structures proposent des dispositifs d’accompagnement. Avec l’appui d’un conseiller ou dans le cadre d’ateliers collectifs, les candidats bénéficient ainsi d’un soutien méthodologique dans la constitution de leur dossier : analyse du parcours professionnel et personnel, choix des activités à décrire, présentation et formulation des expériences retenues... Payante, de 45 à plus de 150 € selon les organismes, cette prestation n’est pas un luxe. D’abord parce qu’il n’est jamais aisé de décortiquer son expérience, de mettre en valeur ses compétences et ses aptitudes en solitaire. Ensuite, parce qu’elle permet de gagner du temps : la constitution du dossier nécessite en moyenne une cinquantaine d’heures de travail personnel. Enfin, les statistiques montrent que les candidats accompagnés multiplient par deux leurs chances de succès.

 

Comment fonctionne le congé pour VAE ?

Ouvert aux salariés, le congé pour VAE peut être demandé en vue de la participation aux épreuves de validation, ainsi qu’en vue de l’accompagnement du candidat à la préparation de cette validation. La durée de ce congé ne peut excéder 24 heures de temps de travail, consécutives ou non. Pour l’obtenir, le salarié doit faire une demande d’autorisation d’absence à son employeur au plus tard 60 jours avant le début des actions de validation.

 

Dans les 30 jours suivant la réception de cette demande, l’employeur doit faire connaître par écrit son accord ou les raisons de service motivant le report de l’autorisation d’absence. Ce report ne peut excéder six mois à compter de la demande. Dès lors qu’il a obtenu d’un organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) la prise en charge des dépenses afférentes à ce congé, le salarié a droit à une rémunération égale à celle qu’il aurait perçue s’il était resté à son poste de travail, dans la limite de 24 heures par congé.

Où s’adresser ?

Tout dépend de la nature de la certification visée :

  • S’il s’agit d’un diplôme de l’enseignement technologique et professionnel de l’Éducation nationale (essentiellement le BTS dans le secteur informatique), il faut s’adresser au rectorat qui dispose d’un service appelé Dava (Délégation académique à la validation des acquis).
  • S’il s’agit d’un diplôme de l’enseignement supérieur (licence, master...), il faut s’adresser à l’Université qui le délivre (service formation continue de l’université) ou à l’établissement d’enseignement supérieur concerné. Exemple : pour un diplôme du Cnam (Conservatoire national des arts et métiers), il convient de prendre contact avec le service d’orientation du Cnam ou de ses centres associés.
  • S’il s’agit de titres ou d’autres types de certifications portés par des organismes privés ou publics (chambres consulaires), il faut s’adresser à l’organisme de formation qui délivre le titre ou la certification. Pour les titres du ministère des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité (Afpa...), il faut s’adresser à la DDTEFP (Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle).
  • S’il s’agit d’un CQP porté par une commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE), il faut s’adresser au secrétariat national de la CPNE qui représente les partenaires sociaux (employeurs et salariés) ou à l’OPCA (organisme paritaire collecteur agréé) de la branche concernée.
  •  

En savoir plus : www.vae.gouv.fr

 

À noter : il existe en Ile-de-France un pôle régional d’information conseil sur la VAE qui offre à la fois des ressources documentaires et des entretiens personnalisés dans chacun des départements de l’Ile-de-France : www.infovae-idf.com