Le e-Commerce en plein développement

Le e-Commerce en plein développement

Avec une croissance de 10% en 2015 et plus de 60 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le e-commerce est rentré dans une période faste. De nombreuses boutiques installées se mettent à vendre leurs produits en ligne et les nouveaux services se développent. Une mine d’emplois et d’activités nouvelles.

e commerce numérique

Des métiers très variés

 

Logistique, service après-vente, marketing, publicité, livraison, développement de sites internet ou d’applications... Le e-commerce a permis à de nombreux métiers d’émerger ou de se développer, créant ainsi une mine d’emplois inexistants il y a dix ans : webdesigner, intégrateur, webmaster, référenceur SEO, analyste de trafic, traffic manager, rédacteur web, community manager.... Qu’il concerne la mutation d’un commerce traditionnel ou la mise en place d’un commerce entièrement sur internet, le e-commerce touche tous les secteurs. La FEVAD (fédération du e-commerce et de la vente à distance), recense tous les professionnels de ce secteur très vaste qui va du drive des supermarchés aux géants comme Amazon en passant par les regroupements de producteurs. Les Français sont de plus en plus nombreux à s’y mettre : en 2014, la fédération estimait que 79% des 34,7 millions d’internautes français étaient des e-consommateurs.

 

Une croissance soutenue

 

Si le montant moyen du panier suit une courbe descendante (-4% depuis 2014), la quantité de cyberacheteurs augmente, tout comme le nombre de leurs achats. Ce phénomène permet au e-commerce de connaître une belle croissance en France. De plus en plus d’entreprises surfent sur la vague. En 2014, la Fédération e-commerce et vente à distance (FEVAD) dénombre 164 000 sites de vente en ligne, soit 17% de plus que l’année précédente. Malgré tout, il faut noter que 6000 d’entre eux réalisent 89% du chiffre d’affaires global du e-commerce. Le champion ? Amazon et ses 15 millions de visites mensuelles. Viennent ensuite Cdiscount, Fnac, eBay et Voyages Sncf. Au niveau des secteurs, le tourisme est celui qui génère le plus de CA par an, avec plus de 18% des ventes totales. Suivent ensuite le prêt-à-porter et les produits et services culturels.

 

Se lancer ?

 

Si vous êtes tenté par l’ouverture de votre propre site de e-commerce, le secteur offre de nombreuses opportunités. Malgré tout, être son propre patron et gérer tous les aspects d’un site de vente en ligne peut être ardu. Maîtriser les aspects logistiques, sécuriser les paiements, assurer la publicité et la présence sur les réseaux sociaux, le service après-vente et les achats n’est pas de tout repos mais peut être très gratifiant. Si a priori, tout le monde peut se lancer, des écoles forment aujourd’hui spécifiquement aux métiers du e-commerce et ses évolutions. Autre tendance lourde susceptible de faire évoluer le e-commerce : l’achat par téléphone mobile qui séduit de plus en plus de clients. Aujourd’hui, 21% des achats sur les sites leaders de e-commerce se font sur mobile. Et cela pourrait aussi créer de nouvelles opportunités en termes d’emplois.

d'infos
Sites internet
ONISEP: Toute l'information sur les formations et les métiers ainsi que des services aux élèves, aux parents et aux équipes éducatives.
FAFIEC: Partenaire des entreprises pour les accompagner et financer leurs projets de formation continue et d'insertion des jeunes par l'alternance.
Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche