Réaliser son CV et une lettre de motivation digne de ce nom

Réaliser son CV et une lettre de motivation digne de ce nom

Le ou les parcours d’études ci-dessous indiqué(s) ne le sont qu’à titre indicatif. Beaucoup de métiers, dans le domaine du numérique, sont accessibles par de multiples parcours et l’expérience peut parfois remplacer certains titres ou diplômes.

Rédiger un CV pertinent

Le CV en ligne est devenu incontournable ! La tendance est même au CV totalement dématérialisé. Certaines plates-formes proposent de le créer facilement, puis de le diffuser sur le Web. D'autres animent votre CV en créant des infographies. Mais le plus simple reste de déposer votre CV sur les CVthèques et jobboards généralistes ou correspondant à votre spécialité, et à le diffuser en utilisant les réseaux sociaux professionnels les plus connus (LinkedIn, Viadeo…). 

 

Le CV en ligne est devenu incontournable ! La tendance est même au CV totalement dématérialisé. Certaines plates-formes proposent de le créer facilement, puis de le diffuser sur le Web. D'autres animent votre CV en créant des infographies. Mais le plus simple reste de déposer votre CV sur les CVthèques et jobboards généralistes ou correspondant à votre spécialité, et à le diffuser en utilisant les réseaux sociaux professionnels les plus connus (LinkedIn, Viadeo…).

 

Diffusez votre CV en ligne sous Word plutôt qu'en PDF : il sera bien mieux référencé ainsi sur les moteurs de recherche. Comme pour vos profils LinkedIn ou Viadeo, prenez soin de bien choisir le titre et les mots-clés qui vont caractériser votre CV. Ils vous permettront d'améliorer son référencement, mais aussi de rendre plus efficace votre recherche d'emploi. Le ciblage des offres n'en sera que meilleur : vous créerez d'emblée un terrain d'entente avec votre futur employeur, qui vous repérera en utilisant les mêmes termes que vous.

 

Soignez enfin votre réputation sur l'ensemble des réseaux sociaux (profil « perso » sur Facebook verrouillé au maximum !) et veillez à ce que vos différents profils et CV, déposés sur les réseaux sociaux professionnels, CVthèques et jobboards, soient parfaitement cohérents et mis à jour. 

 

Vous pourrez avoir envie d'un CV original, mais sachez que ce n'est pas toujours une bonne idée… Il y a eu la mode des CV vidéo ; leur succès est mitigé. Les recruteurs n'ont que rarement le temps de visionner ce genre d'animations. Pareil pour les pages musicales ou les sites Internet un brin mégalos… Mieux vaut faire court, précis, efficace et modeste !

 

Pour rédiger un CV lisible, quel que soit son format, vous devez faire court et le diviser en grandes rubriques : état civil, formation, connaissances linguistiques, connaissances informatiques, expériences professionnelles ou stages, centres d'intérêt (ou activités diverses). Une présentation particulièrement agréable et claire est impérative. Enfin, les fautes d'orthographe sont bien sûr à bannir ! 

 

N'hésitez pas à relancer quelques jours plus tard par téléphone les recruteurs à qui vous avez envoyé votre CV. Ils seront peut-être surpris de vous entendre, mais vous sortirez du lot en montrant votre motivation et mettrez toutes les chances de votre côté pour décrocher un entretien.

 

Faut-il ajouter une photo d'identité ?

Il n’est pas indispensable d’accompagner son CV d’une photo d'identité, bien qu'elle soit devenue la norme sur les profils LinkedIn ou Viadeo. À condition qu'elle soit de bonne qualité, qu'elle évoque un environnement professionnel (par votre tenue, par son cadre… pas de photo de vacances !) et qu'elle soit flatteuse. Pensez à vous montrer souriant !

 

Votre CV, rubrique par rubrique

 

L'état civil

Inutile d’entrer dans le détail de votre vie personnelle ! Nom, prénom, coordonnées et âges sont les seules données qui doivent figurer dans cette rubrique qui, sauf présentation originale, se situe en haut à gauche de votre CV.

À noter : si vous avez une adresse électronique fantaisie (comme zouzou43@hotmail.com), créez-en une autre, plus professionnelle, où apparaît votre nom de famille. Idem si l'annonce de votre messagerie téléphonique est avant tout destinée à vos amis, prenez la peine d'en enregistrer une nouvelle, sur un mode plus sobre. Là encore, il s’agit de faire pro !

 

Le titre ou l'accroche du CV

Le titre que vous donnez à votre CV permet de mettre en exergue le poste convoité et, le cas échéant, le secteur dans lequel vous souhaitez travailler.

Cela peut être un simple intitulé ou une phrase plus explicative.

 

Un exemple :

Diplômé de l’ISEP (2014)
Développeur Java / J2EE

 

La formation

La formation doit figurer en première position sur le CV, car c'est ce qu'un recruteur regarde prioritairement chez un jeune diplômé.

Commencez la présentation de votre cursus par votre diplôme le plus récent. Ainsi, en un coup d'œil, le recruteur voit les diplômes obtenus, les dates d'obtention, les spécialisations, le nom des établissements de formation et leur localisation. Ne le noyez pas sous des informations inutiles et sélectionnez les diplômes les plus proches de ce qu'il recherche.

N'hésitez pas à donner du relief à votre CV en faisant ressortir (en les mettant en gras ou en les soulignant) l'intitulé de tel diplôme ou la réussite à tel concours.

 

Un exemple :

FORMATION

2011-2014

Ingénieur de l'ESIGELEC  (École supérieure d'ingénieurs en génie électrique) à Mont-Saint-Aignan (76)

2009-2011

Mathématiques supérieures et spéciales
Classe préparatoire au lycée Lavoisier à Rouen (76)

2009

Bac S (scientifique), spécialité mathématiques-physique
Lycée Lavoisier à Rouen (76)

 

Les expériences professionnelles

Cette rubrique doit comprendre vos stages, missions d'intérim, jobs d'été ou jobs à temps partiel effectués parallèlement à vos études. Dans tous les cas, insistez sur les expériences qui ont un lien direct avec le poste convoité ou le secteur d'activité de l'entreprise contactée.

Pour chaque expérience citée, et notamment pour les stages, il est important de préciser la date, le nom de l'entreprise avec son secteur d'activité (si elle n'est pas très connue), le service dans lequel vous avez travaillé ; de décrire en deux lignes les missions qui vous étaient attribuées : nature et objet du stage, matériel et techniques utilisés, contacts internes ou externes avec les autres services de l'entreprise ou avec la clientèle, etc. N’oubliez pas d’adopter un langage professionnel !

 

Un exemple :

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

1er mars-30 juillet 2014
Stage d'ingénieur tests et validation au sein de Z
Validation et tests de composants programmables.

1er juillet-31 août 2013
Stage d'analyste-programmeur chez Z
Modification d'un programme de gestion de base de données sous Visual Basic et Access.

 

Les connaissances informatiques

Étant donné le secteur auquel vous vous destinez, vos connaissances informatiques doivent être indiquées de façon très précise.

Vous pouvez les découper par thèmes pour plus de clarté. Mais attention aux listes trop longues, susceptibles de semer le doute chez le recruteur ! N'indiquez que ce que vous maîtrisez réellement et que vous pourrez justifier lors d'un entretien d'embauche.

 

Un exemple :

INFORMATIQUE

  • Java en environnement J2EE, développement d’application Web
  • Maîtrise d’UML et de la conception Objet
  • Bonne pratique de JSF, Spring, Struts
  • Serveur d’application Java : Websphere, Tomcat, JBoss…
  • HTML, JavaScript, Ajax, XML, XSL
  • Bases de données relationnelles : JDBC, SQL, IBM DB2
  • Oracle, SQL Server.
  • Environnement .Net, C#- Eclipse, JSP, SERVLET, Apache,
  • IIS
  • Framework Seam.

 

Les connaissances linguistiques

L'anglais est la langue internationale de l'informatique. Vous serez probablement amené à communiquer en anglais avec des clients étrangers, des fournisseurs ou simplement des collègues étrangers. Les connaissances linguistiques, notamment en anglais, doivent donc figurer en bonne place sur votre CV. Mais attention ! Pas de bluff, car ces connaissances se vérifient très couramment en entretien d'embauche.

Voici, en ordre décroissant, les différents niveaux que vous pouvez indiquer : bilingue, courant (si vous pouvez participer de manière active à une conversation), pratique de la langue (si vous pouvez participer de manière passive à une conversation), bonnes notions.

 

Un exemple :

CONNAISSANCES LINGUISTIQUES

Anglais
Courant – Based TOEFL : 260
Nombreux séjours linguistiques en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

Allemand
Lu, parlé, écrit (connaissance du vocabulaire technique informatique)

 

Les centres d’intérêt

Ce sont vos loisirs, vos activités associatives et sportives, vos passions, ce qui vous intéresse, les cours que vous avez donnés… Cette rubrique n'est pas à négliger dans le secteur de l'informatique, où la personnalité et les qualités de communication sont souvent déterminantes. N'hésitez pas à faire part de votre passion pour Internet, le code ou les jeux vidéo.

D'une manière générale, les recruteurs sont de plus en plus sensibles aux activités associatives ou en groupe, qui constituent pour eux un bon moyen d'appréhender votre dynamisme, votre capacité à vous impliquer et à communiquer. La pratique d'un sport est également très bien perçue : elle est la preuve de votre sens de l'équipe, de votre engagement et de votre esprit de compétition.

Les recruteurs aiment avoir des éléments qui leur permettent de cerner votre personnalité : alors donnez-leur satisfaction ! Soyez précis dans l'intitulé de vos passions et évitez d'énumérer une interminable liste de loisirs.

 

Un exemple :

CENTRES D'INTÉRÊT

Internet
Création et gestion du site Intranet de…
Site proposant des informations aux étudiants et au personnel sur l'établissement.

Sport
Présidente d'une association sportive à Courbevoie (200 adhérents). Organisation de tournois de handball, animation et gestion.

Animation
Animatrice de plusieurs camps itinérants d'été destinés à des adolescents; titulaire du BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur).

 

La lettre de motivation à la loupe

La lettre de motivation est de plus en plus souvent envoyée par mail, quand celui-ci ne la remplace pas carrément ! Première règle : relisez-vous plusieurs fois avant de cliquer sur « envoi ». Le ton, les formules de politesse et l'orthographe doivent être impeccables. Si l'orthographe n'est pas votre fort et que personne n'est à votre disposition pour relire, utilisez au moins un correcteur automatique. Mettez en objet la référence de l'offre d'emploi ou le type de poste que vous visez s'il s'agit d'une candidature spontanée. Soignez enfin votre signature : votre nom, suivi d'un numéro de téléphone.

La lettre de motivation doit attirer l'attention de l'employeur et vous permettre d'obtenir un entretien. Qu'il s'agisse de répondre à une petite annonce et/ou d'envoyer des candidatures spontanées, vous devrez en rédiger une.

La lettre doit être construite en suivant un canevas général qui part du « vous » pour arriver au « nous » en passant par le « moi ».

 

Le « vous »

Le « vous », c'est l'entreprise à laquelle vous écrivez. Il s'agit donc, dans ce paragraphe, d'expliquer en quoi celle-ci vous intéresse. Il peut être bien vu de commencer sa lettre en interpellant l'entreprise au sujet d'une de ses activités ou de son actualité (une publicité, un important projet en cours, une nouvelle activité qui se développe). Attention, cet exercice ne doit pas tourner à la flatterie, ni se limiter à l’énoncé de choses que le recruteur connaît par cœur. Il vaut mieux, par exemple, ne pas citer le portefeuille de marques d'une grosse société ni son chiffre d'affaires.

Un exemple :

Je suis particulièrement motivé par la réputation de votre entreprise et par son secteur d'activité. En effet, diplômé de l'école Y, je souhaite poursuivre mon parcours dans le secteur de l'ingénierie informatique.

 

Le « moi »

Le « moi », c'est ce que vous proposez à l'entreprise. Si vous répondez à une offre d'emploi, traitez point par point les caractéristiques recherchées (du moins quand vous y correspondez !). Si vous envoyez une candidature spontanée, précisez clairement le poste auquel vous postulez et le secteur d'activité qui vous intéresse : ne vous attendez pas à ce que l'entreprise choisisse pour vous ! Mettez en valeur les éléments de votre CV qui montrent que vous êtes fait pour ce poste et que vous avez les compétences requises. Il peut s’agir d’un diplôme, d’un stage, de la réalisation d'un projet…

Un exemple :

Je souhaite vivement, dans un premier temps, occuper un poste technique en lien direct avec mes compétences en traitement du signal et de l'information.

 

Le « nous »

Le « nous », c'est ce que vous pouvez envisager ensemble. Cela n'a pas d'autre objectif que de vous tracer une voie vers l'entretien. La lettre n'est qu'une première approche, insistez sur la nécessité d'aller plus loin, sans oublier les formules de politesse d'usage.

 

Un exemple :

Souhaitant évoluer dans le domaine des systèmes embarqués, je pense qu’intégrer votre département recherche et développement pourrait me permettre d’approfondir mes connaissances et de participer à votre effort constant en matière d’innovation. Je serais heureux de vous rencontrer prochainement afin de vous convaincre de ma motivation et de mes compétences.

Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

d'infos
Sites internet
ONISEP: Toute l'information sur les formations et les métiers ainsi que des services aux élèves, aux parents et aux équipes éducatives.
FAFIEC: Partenaire des entreprises pour les accompagner et financer leurs projets de formation continue et d'insertion des jeunes par l'alternance.
Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche