La graphologie

La graphologie

 

Bon nombre de psychologues et de consultants, parmi les plus sérieux, défendent l'analyse graphologique, spécificité franco-française. Et les directeurs des ressources humaines estiment que toute aide est bonne à prendre.

 

Tous les recruteurs soulignent le fait qu'une analyse graphologique s'inscrit dans une globalité. On ne va jamais faire un tri définitif sur une écriture. Il s'agit plutôt de vérifier la cohérence entre le ou les entretiens, les tests et l'analyse graphologique. Très décriée à l'étranger (elle est même hors la loi dans certains pays), cette technique reste pourtant très utilisée dans l'Hexagone.

 

 

Une écriture spontanée

 

Pour une bonne analyse, le graphologue prend en compte une écriture sociale, comme la lettre de motivation, et une écriture spontanée. C'est sur cette dernière, au dire des spécialistes, que l'analyse est la plus intéressante. Cela dit, quand vous écrivez à une entreprise, évitez de trop vous appliquer et ne cherchez pas à modifier votre écriture. Ça se verra ! Parallèlement à vos écrits, le graphologue travaille à partir d'éléments précis qui lui sont fournis : le CV ou au minimum le niveau de formation du candidat, son sexe et son âge, sa nationalité ou le lieu de sa première scolarité (car l'écriture est culturelle), ainsi que la définition du poste à pourvoir.

 

 

Une écriture miroir ?

 

À partir de là, il va observer la signature et la façon dont elle est placée sur la page ; la pression, la dimension et l'orientation de l'écriture ; les espaces entre les lignes, la situation dans l'espace, la rapidité du tracé, les marges… Un élément isolé n'est pas significatif : c'est l'ensemble qui fait sens. Le graphologue va ainsi dégager un certain nombre d'éléments de votre personnalité et de votre activité (dynamisme) et va croiser ces informations avec les critères importants par rapport au poste à pourvoir. Mais là – et n'est-ce pas la limite de ce type d'évaluation ? –, votre marge de manœuvre est relativement inexistante.

Réussir les tests de sélection
Focus
Souvent redoutés, parfois contestés, les tests ne sont pourtant que des aides à la décision. L'entretien reste en effet l'étape la plus importante. Les tests viennent confirmer ou infirmer les impressions du recruteur lors de l'entretien. Visite guidée de ce qui vous attend (peut-être)…