Alternance

Alternance

 

En apprentissage, la formation se partage entre l’entreprise et l’organisme de formation. Et l’étudiant peut bénéficier d’une rémunération. Mais, attention, si la formule est séduisante, il faut pouvoir suivre le rythme !

 

Qu'est-ce que l'alternance ?

Être salarié et étudiant à la fois, voilà ce que permet la formule de l’apprentissage, qui se déroule en alternance. Cela suppose un rythme de travail intensif : toutes les semaines ou tous les mois, il faut assurer les heures de travail chez l’employeur – encadré par un maître d’apprentissage –, tout en suivant les cours au CFA (centre de formation d’apprentis). Un avantage certain : l’apprenti est rémunéré. Cette rémunération variera en fonction de votre âge (26 ans au maximum) et de votre année d’études.

 

Les formations en informatique par l’apprentissage sont nombreuses. Mais, attention, elles sont particulièrement sélectives. De nombreux DUT (diplômes universitaires de technologie) se sont ouverts à l’apprentissage. À bac + 5, la filière Miage (méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises) propose également ce type de cursus, ainsi que la plupart des écoles d'ingénieurs. Dans tous les cas, une formation en alternance ne pourra commencer qu’après la signature d’un contrat de travail. Il est donc conseillé de chercher en parallèle une entreprise d’accueil et un organisme de formation.

 

Les atouts de l'alternance

L’alternance, c’est tout à la fois le moyen de décrocher un diplôme, d’acquérir une première expérience professionnelle et de financer ses études. C’est aussi un choix exigeant mais passionnant, car école et entreprise offrent des activités variées et complémentaires.

 

Un salaire et des frais d’études payés

Financer des études longues, pour beaucoup, ce n’est pas simple. L’alternance peut constituer une solution intéressante. En effet, les étudiants qui choisissent cette formule perçoivent un salaire qui leur est versé par l’entreprise dans laquelle ils passent la moitié de leur temps. Cette rémunération correspond à un pourcentage du SMIC calculé en fonction de leur âge et de leur progression dans la formation. Pour des formations supérieures, certains employeurs n’hésitent pas à aller au-delà du minimum légal. Par ailleurs, l’entreprise d’accueil prend aussi à sa charge les droits d’inscription demandés par l’école. Contrepartie : un rythme soutenu. Mais l'expérience en vaut la peine !

 

Motivation et réussite

L’alternance impose un rythme soutenu et nécessite un travail régulier: impossible, par exemple, de prendre du retard dans son planning de révisions car l’emploi du temps est chargé. On pourrait en conclure qu’il y a beaucoup d’échecs. Or il n’en est rien. De manière globale, les étudiants en alternance réussissent aussi bien que ceux qui suivent une scolarité classique. Dans les formations où la sélection est sévère, leur taux de réussite est même supérieur. Cela s’explique notamment par la grande motivation des apprentis et par un encadrement souvent meilleur qu’en formation classique.

 

Une insertion facilitée

Dernier avantage de la formule, et pas le moindre : la rapidité d’insertion. La plupart des étudiants qui ont opté pour l’alternance n’ont pas à chercher d’emploi car ils se voient proposer de poursuivre leur carrière dans leur entreprise d’accueil. Ainsi, l'immense majorité des apprentis en informatique sont embauchés dès la fin de leurs études.

d'infos
Sites internet
ONISEP: Toute l'information sur les formations et les métiers ainsi que des services aux élèves, aux parents et aux équipes éducatives.
FAFIEC: Partenaire des entreprises pour les accompagner et financer leurs projets de formation continue et d'insertion des jeunes par l'alternance.
Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche
Annuaire des formations