Ecoles de commerce

Ecoles de commerce

Le ou les parcours d’études ci-dessous indiqué(s) ne le sont qu’à titre indicatif. Beaucoup de métiers, dans le domaine du numérique, sont accessibles par de multiples parcours et l’expérience peut parfois remplacer certains titres ou diplômes.

Les écoles de commerce

Les écoles de commerce proposent à leurs étudiants des formations à l'informatique plus ou moins poussées, notamment en rapport avec les systèmes d'information, la gestion et l'utilisation massive des données, ou le e-business. Certaines en ont fait une spécialisation au sein de leur cursus principal, d’autres ont mis en place des formations complémentaires, accessibles après un diplôme de niveau + 5, de type mastères spécialisés. Ces dernières formations intéresseront les étudiants ou les élèves issus de l’Université ou d’écoles d’ingénieurs.

Dans les deux cas, c’est la possibilité d’acquérir une double compétence en commerce et en informatique, de plus en plus recherchées dans les fonctions stratégiques de l'entreprise.

Les spécialisations en informatique

  • Admission : bac ou bac + 2 ; sélection sur dossier et/ou concours.
  • Durée des études :  trois à cinq ans.
  • Niveau de fin de cursus :  bac + 3 à bac + 5.

 

Les écoles de commerce et de gestion ont toujours eu à cœur d'adapter le contenu de leurs formations afin de répondre aux attentes des recruteurs. Tout au long des cursus en commerce et en gestion, les étudiants sont véritablement familiarisés avec l'utilisation des logiciels et des outils informatiques qui leur seront utiles dans tous les métiers et toutes les fonctions : comptabilité, finance, ressources humaines, marketing, communication…

 

Culture numérique

Certaines écoles de commerce vont plus loin en faisant de l'informatique et de la culture numérique leur signe distinctif. Des spécialisations en informatique très pointues ont vu le jour, formant de jeunes professionnels experts en systèmes d'information, en commerce en ligne ou en traitement massif des données (big data), utilisées notamment pour le marketing.

 

Parmi elles, quelques écoles de commerce et de management sont aujourd'hui particulièrement reconnues pour leur savoir-faire numérique : Grenoble École de management, qui fut précurseur dans ce domaine ; Telecom École de management, qui propose – très logiquement – plusieurs majeures liées aux systèmes d'information au sein de son programme grande école, ainsi que EM Normandie et Kedge Business School à Bordeaux… Autres exemples : Novancia à Paris a développé une spécialité en marketing et médias numériques, et l'ISC Paris, en information et communication digitale.

 

Labels et reconnaissances

Il existe toutes sortes d'écoles de commerce, recrutant dès le bac, sur prépa, ou après un bac + 2 ou un bac + 3, et proposant différents niveaux de sortie. Avant de jeter votre dévolu sur l'une de ces formations (souvent coûteuses), vous aurez tout intérêt à vérifier la réalité de ses labels et niveaux de reconnaissance, les plus prestigieux étant : un diplôme conférant le « grade de master », délivré par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ; l'appartenance à la CGE (Conférence des grandes écoles) ; et enfin certains labels internationaux bien précis : EQUIS et AACSB. En France, les « bachelors » et « MBA » ne correspondent à aucun niveau de diplôme officiel, même si certains d'entre eux ont acquis une bonne réputation auprès des professionnels. À bon entendeur !

Pour savoir où préparer une école de commerce, consultez notre annuaire des formations

 

Les mastères spécialisés des écoles de commerce

  • Admission : bac + 5 (ou bac + 4 avec plusieurs années d’expérience professionnelle), sur dossier et entretien.
  • Lieu d'études : écoles de commerce.
  • Durée des études : un an.
  • Niveau de fin de cursus : bac + 6.

 

Plusieurs grandes écoles de management proposent, souvent en partenariat avec des écoles d'ingénieurs, des mastères spécialisés liés à l'informatique : stratégie marketing à l'ère du digital chez Audencia Nantes ; marketing digital et conseil et management en systèmes d'information chez Télécom École de management ; informatique appliquée à la décision bancaire et actuarielle (avec Télécom Bretagne), big data : analyse, management et valorisation responsable (avec Grenoble INP et ENSIMAG), et systèmes d'information et management chez Grenoble École de management ; management des systèmes d'information et des technologies (avec Mines ParisTech) à HEC ; management des systèmes d'information en réseaux à l'ESSEC (avec Télécom ParisTech) ; management et développement des systèmes d'information à EM Lyon (avec École centrale de Lyon). Pour n'en citer que quelques-uns…

 

Ces MS (mastères spécialisés) à cheval sur le management, la gestion et l'informatique, sont normalement destinés à des élèves déjà titulaires d'un diplôme d'un diplôme de niveau bac + 5, scientifique ou non : diplôme d'ingénieur, master universitaire ou diplôme d’école de commerce (pour les MS en systèmes d’information et e-business, par exemple). Mais ces cursus sont également accessibles, en formation continue, à des jeunes cadres. Dans ce cas, un diplôme de niveau bac + 4 peut être suffisant pour s'inscrire en MS, à condition de pouvoir faire valoir une solide expérience professionnelle.

 

Proches des entreprises

Les MS, positionnés dès l’origine sur des niches d’activités, répondent à des besoins précis des entreprises. Ces dernières sont sollicitées dès la conception des programmes et sont ensuite présentes tout au long du cursus, notamment par le biais d’un stage obligatoire de quatre mois. Les écoles d’ingénieurs proposent de nombreux MS dans le domaine de l’informatique, dans des spécialités très pointues. Bon à savoir : le mastère spécialisé n'est pas un diplôme d'État (notez la différence d'orthographe avec le « master » universitaire), mais une marque collective déposée, propriété de la Conférence des grandes écoles. Tous les mastères spécialisés sont en effet dispensés au sein des établissements membres de cette association.

 

Des formations coûteuses

Les mastères spécialisés ont un coût élevé : 6 500 à 20 000 €, selon l'école, la spécialité et le statut du postulant (étudiant ou professionnel). 

 

Pour savoir où préparer les MS, consultez notre annuaire des formations

d'infos
Sites internet
ONISEP: Toute l'information sur les formations et les métiers ainsi que des services aux élèves, aux parents et aux équipes éducatives.
FAFIEC: Partenaire des entreprises pour les accompagner et financer leurs projets de formation continue et d'insertion des jeunes par l'alternance.
Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche