Les écoles spécialisées dans l'informatique et l'Internet

Les écoles spécialisées dans l'informatique et l'Internet

Le ou les parcours d’études ci-dessous indiqué(s) ne le sont qu’à titre indicatif. Beaucoup de métiers, dans le domaine du numérique, sont accessibles par de multiples parcours et l’expérience peut parfois remplacer certains titres ou diplômes.

Les écoles spécialisées dans l'informatique et l'Internet

La naissance, ces dernières années, d'une nouvelle génération d'écoles d'informatique, n'est pas passée inaperçue : toutes ont mis un point d'honneur à casser les codes traditionnels de la formation. En 2013, l'École 42 de Xavier Niel, fondateur et P-DG de Free, suivie de l'école Simplon à Paris, ont dynamité tous les repères habituels : gratuité de la formation, sélection (draconienne, même si le bac n'est pas exigé), métiers (entrepreneurs sociaux du numérique, par exemple), pédagogie, créativité… Enfin, LDLC.com, leader français du e-commerce sur le marché de l’informatique et du high-tech, lance à son tour L’École LDLC, à Lyon, à la rentrée 2015. 

 

Une nouvelle génération d'écoles.

Deux ans auparavant, les écoles du Web avaient fleuri. Le lancement de l'EEMI (École européenne des métiers de l'Internet) fut sans doute le plus remarqué de la rentrée 2011. Symboliquement installée dans le palais Brongniart, elle a pour fondateurs les trois entrepreneurs stars du Net français : Jacques-Antoine Granjon, fondateur et P-DG de vente-privee.com, Xavier Niel, encore, et Marc Simoncini, fondateur et P-DG de Meetic…
Mais il y eut aussi le Bachelor Management & IT de Télécom École de management, l'École d'Internet et de télévision, l'École européenne des métiers de l'Internet, l'École supérieure de commerce et d'économie numérique, #Supdeweb, SUP'internet, Web School Factory… Pas moins de sept écoles postbac, toutes spécialistes de l'Internet, prétendant former des professionnels du Web : community manager, trafic manager, web-marketeur, consultant e-business, développeur Web, mobile marketeur et entrepreneur… Et ce n'est sans doute pas fini !

 

Programmation, technologies, affaires digitales, communication numérique…

Le programme est alléchant. Mais toutes ces écoles, parfois très jeunes, sont loin d'avoir fait leurs preuves. D'autres écoles privées, ou rattachées à une CCI (chambre de commerce et d’industrie), existent depuis de longues années. Celles-ci proposent des formations plus traditionnelles dans le domaine de l'informatique, à tous les niveaux d'études. Ces certificats d'école sont préparés sous la seule responsabilité de l'école qui les délivre. Pour autant, certains d’entre eux sont très réputés. Voici quelques critères à examiner avant de vous inscrire. 

 

Les labels. Les trois principaux sont : 

  • La reconnaissance de l'école par l’État :  elle est accordée après une enquête sur la qualification des enseignants notamment et permet à l’école d’obtenir des subventions et d’accueillir des élèves boursiers.
  • Le visa du diplôme :  c’est le gage de qualité le plus élevé. Il signifie que l'État s'engage sur le contenu des enseignements et sur les conditions de délivrance du diplôme.
  • L'enregistrement de la formation dans le RNCP  (Répertoire national des certifications professionnelles) : cela prouve son intérêt sur le marché du travail et atteste d'un niveau de qualification (bac + 2 par exemple).

 

Les frais de scolarité.

L'inscription dans une école privée entraîne des frais qui peuvent varier de quelques centaines à plusieurs milliers d'euros par an. Renseignez-vous précisément sur leur montant annuel (tout compris), voire sur les remboursements en cas d'arrêt prématuré du cursus.

 

L'annuaire des anciens.

Que deviennent les anciens élèves de l'école ? Dans quels types d'entreprises ou de secteurs professionnels exercent-ils ? L'annuaire des anciens peut s’avérer utile pour vérifier la renommée professionnelle de la formation.

 

La pédagogie.

Y a-t-il des professionnels en activité ou des universitaires parmi les enseignants, et combien d'heures de cours assurent-ils par semaine ? Quel est le nombre de profs permanents dans l'équipe pédagogique ? Quelle est leur formation ?

 

Les locaux.

N'hésitez pas à aller sur place pour visiter les locaux et évaluer ainsi le matériel mis à votre disposition. C'est également le meilleur endroit pour rencontrer les… étudiants de l'établissement ! Avant de signer un chèque d'inscription, vérifiez que la salle informatique ne renferme pas du matériel obsolète…

Pour savoir où préparer un certificat d’école, consultez notre annuaire des formations

d'infos
Sites internet
ONISEP: Toute l'information sur les formations et les métiers ainsi que des services aux élèves, aux parents et aux équipes éducatives.
FAFIEC: Partenaire des entreprises pour les accompagner et financer leurs projets de formation continue et d'insertion des jeunes par l'alternance.
Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche