Des opportunités d'emploi pour les non informaticiens

Des opportunités d'emploi pour les non informaticiens

Financiers, commerciaux, scientifiques... de nombreux non-informaticiens se reconvertissent et envisagent une immersion dans le monde de l'informatique.

Les entreprises recrutent aussi des non-informaticiens

Dès l'arrivée dans l'entreprise, des programmes de formation sont définis et adaptés à chaque profil. Pour les non-informaticiens, des mises à niveau intensives sont proposées. Elles peuvent apparaître d'un niveau élevé pour les étudiants issus de filière économique ou juridique, n'ayant pas ou peu touché à l'informatique. Mais le jeu en vaut la chandelle. Au bout de quelques mois, le niveau acquis est similaire à celui des informaticiens de formation.

En deux ans en moyenne

Selon les entreprises, deux années où alternent formations et terrain suffisent pour transformer des non-informaticiens en vrais professionnels du secteur. Il n'est pas rare de voir des évolutions de carrière fulgurantes chez ceux qui ont su profiter du processus de formation. Tel cet ingénieur chimiste devenu chef de projet confirmé, ou cet ingénieur en biologie devenu consultant chez un prestataire en informatique, ou encore ce diplômé d'économie devenu consultant en gestion Intranet.

Les qualités recherchées

Certaines qualités sont essentielles pour intégrer le secteur de l'informatique, comme l'adaptabilité et la mobilité : savoir se remettre en question et vouloir apprendre est primordial dans un secteur où le savoir évolue sans cesse. Faire preuve d’aisance relationnelle est devenu un atout essentiel (l’image de l’informaticien super technicien uniquement intéressé par sa technologie a vécu). Enfin, l’informatiques exige une rigueur de raisonnement (algorithmique, en particulier) qui constituera le plus souvent un test discriminatoire dans les épreuves de sélection.

Les profils recherchés

Parmi les non-informaticiens, certains profils sont préférés à d’autres.

 

  • Les commerciaux : la double compétence commerce / informatique est particulièrement recherchée. Ils sont appréciés dans la relation clients. En informatique, leurs champs d'action s'étendent dans tous les domaines où la connaissance de l'entreprise est primordiale. La plupart des formations commerciales dispensent d'ailleurs aujourd'hui à leurs étudiants de bonnes bases informatiques.
  • Les scientifiques : les jeunes diplômés scientifiques spécialisés en biologie ou en chimie semblent les mieux placés pour intégrer une SSII. Comme nous le précisent divers recruteurs, leur structure de pensée s'adapte bien à l'analyse des problématiques informatiques.
d'infos
Sites internet
ONISEP: Toute l'information sur les formations et les métiers ainsi que des services aux élèves, aux parents et aux équipes éducatives.
FAFIEC: Partenaire des entreprises pour les accompagner et financer leurs projets de formation continue et d'insertion des jeunes par l'alternance.
Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche