Qui sont les ingénieuses 2018 ?

La mixité au cœur du concours Ingénieuses

Le 25 mai dernier, le nom des lauréates du concours Ingénieuses étaient enfin révélé lors d'une cérémonie à Paris.
Cet événement, organisé par la Cdefi (Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs) récompense des actions, engagements personnels et collectifs ou encore des parcours exemplaires, qui peuvent susciter des vocations scientifiques et technologiques chez les filles. D’une manière générale, il s’agit d’encourager la mixité dans les métiers d'ingénieur.e.s.

 

Quels prix et pour qui ?

Trois prix sont remis à des écoles (accréditées par la CTI – Commission des titres d’ingénieurs) : École la plus mobiliséeProjet le plus originalEnseignement de l'égalité hommes-femmes, chacun doté d'une récompense de 500 euros. Deux prix d’une valeur de 1000 euros sont destinés à une élève ingénieure, l’un pour une élève étudiant dans une école membre de la CTI en France, l’autre, pour une élève étudiant dans une école membre de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) au Maghreb. Enfin un prix d’une valeur de 500 euros est remis à une ingénieure en activité, désignée comme « Rôle Modèle », c’est-à-dire que son parcours peut être une source d’inspiration pour de futures ingénieures.

 

Et les nominées et lauréates 2018 sont ...

Pour le prix de l'école la plus mobilisée, étaient nominées : l'ENAC, l'ENSEA et l'ESTP Paris. La lauréate est l'ENAC.
Pour le prix du projet le plus original (remis par Rémi Ferrand, délégué général de Talents du Numérique wink), étaient nominées : l'ENSCMu, l'EPITA et l'IMT Lille Douai. La lauréate est l'ENSCMu.
Pour le prix pour l'enseignement de l'égalité Femmes-Hommes, étaient nominées : l'ESIX Normanie, l'INSA Lyon et les Mines Saint-Étienne. La lauréate est Mines Saint-Étienne.

Pour le prix de l'élève-ingénieure France étaient nominées (parmi les 88 candidatures) : Diala Cissoko (EPF), Lou Grimal (UTT) et Anne-Laure Gruhier (Arts et Métiers ParisTech). La lauréate est Lou Grimal de l'UTT.
Pour le prix de la femme ingénieure, étaient nominées (parmi les 94 candidatures) : Anne-Fleur Andrle (diplômée de l'UTC), Amandine Dessalles (diplômée de l'ENSTA ParisTech) et Charlotte Graire (diplômée de l'EPF). La lauréate est Amandine Dessalles.

L'Agence universitaire de la Francophonie, partenaire du prix de l'élève-ingénieure Maghreb a reçu 44 candidatures. La lauréate vient du Maroc. Il s'agit de Siham Meftahi, ingénieure à l'école nationale supérieure d'Arts et Métiers - Casablanca.

Rendez-vous l'année prochaine pour une nouvelle édition !

Partenaires du concours : ​l'Agence universitaire de la Francophoniele BNEICampus-Channella Commission des titres d'ingénieur, Elles bougentFemmes ingénieurs, l'IESF, l'OnisepTalents du Numérique (Association Pasc@line).

 

En savoir +

→ rendez-vous sur le site du Concours Ingénieuses

A LIRE EGALEMENT sur le site