Raph découvre les projets en NSI

Avec les lycéens et lycéennes de NSI Raph parle projets informatiques
En NSI, on apprend beaucoup en réalisant des projets en équipe. Emma, Paul et Maxence expliquent à Raph comment ça marche.

Pour le TikTokeur Raph, les lycéen.ne.s d’Aubergenville font le point sur un projet de jeu créé en NSI durant leur année scolaire.

Ce projet a d’ailleurs été présenté aux Trophées NSI 2022, un concours qui a mobilisé 600 à 1000 élèves, en France et dans le monde (dans les lycées français à l'étranger), pour plus de 200 projets.

 

Les projets : acquérir ou mettre en pratique des compétences en équipe

Pendant l’année, les élèves de première et terminale en spécialité NSI - Numérique et sciences informatiques - réalisent plusieurs projets en équipe : cela permet d’expérimenter une démarche de travail qu’on trouve souvent ensuite dans les métiers du numérique et d’acquérir de nouvelles compétences et/ou de mettre en pratique les cours plus théoriques.

Emma, Paul et Maxence ont présenté à Raph le jeu de cartes en ligne (un poker wink) qu’ils ont créé.

 

À la rencontre de trois élèves de Terminale qui nous expliquent de A à Z leur projet de jeu vidéo créé pendant l’année - Avec Raph en NSI au lycée d’Aubergenville - épisode 3 !

Créativité, coopération, partage : motivé.e.s

Cette démarche nécessite de la créativité, de la coopération et du partage : plutôt motivant !

Pour créer le jeu, Emma, Paul et Maxence devaient écrire un programme informatique mais cela ne se résume vraiment pas à cela !

 

Ce qu’ils ont réalisé ?

  • donner vie au jeu : le paquet de cartes n’était pas existant, l’équipe a conçu les cartes virtuelles
  • créer l’interface graphique du jeu
  • rédiger le programme informatique qui permettait de générer les règles du jeu et de le rendre fonctionnel : comment lancer une partie, distribuer les cartes et intégrer les différentes combinaisons du poker… Il fallait également penser au côté multijoueur, c’est à dire faire en sorte que des personnes qui se connectent au jeu depuis différents lieux/villes puissent jouer ensemble.
  • créer la musique du jeu en s’appuyant sur un code informatique. Ce dernier permet de fixer les sons qui vont être joués, leur configuration, la durée et le volume de la séquence.

 

un travail d’équipe

Vous l’imaginez bien : pour parvenir au bout d’un tel projet, il faut s’organiser !

Les lycéen.ne.s ont ouvert une plateforme d’échanges (un « GitHub ») pour structurer le fonctionnement de l’équipe et mettre à disposition de tous les membres le code informatique, au fur et à mesure de sa création.

Ils ont aussi appris à gérer leur temps ensemble, à s’adapter en fonction des disponibilités de chacun.e notamment. Il faut pouvoir passer le relais !

C’est un vrai travail d’équipechacun.e apporte quelque chose aux autres.

 

Dans sa prochaine vidéo…

Raph te fera découvrir l’espace innovation d’une grande entreprise du numérique avec des technologies bluffantes et des professionnel.le.s sympas. Une visite réalisée lors de la Journée NSI du 7 juin dernier.

Au programme : nous vous parlerons métiers du numérique et usages méconnus des technologies.

Au passage vous découvrirez peut-être ce qu’est la carie du dentiste et comment la tech peut aider à la soigner ! laugh

Pour en savoir +

Sur NSI
 
Sur les trophées NSI ... et pour découvrir d’autres projets !
 
 
Lexique (vocabulaire technique utilisé dans la vidéo)
  • Un GitHub est un espace collaboratif, une plateforme sur laquelle on peut héberger un projet informatique et suivre l’évolution des versions. Il permet notamment à chacun.e des membres de l’équipe d’accéder aux différentes séquences de code qui composent le projet.
  • Une classe regroupe les données qui représentent un « objet » informatique et les méthodes ou opérations qu’on va pouvoir appliquer à ces « objets ».
  • Les tuples (ou les listes) sont des objets Python qui peuvent contenir tous types de valeurs comme des nombres, des chaines et même des listes. À la différence des listes, les tuples ne sont pas modifiables.

Remerciements : au Lycée Polyvalent Vincent-Van-Gogh d’Aubergenville (78) pour son accueil, et à Charles Poulmaire, enseignant en SNT et en NSI et à ses élèves Emma, Paul et Maxence pour leur investissement dans ce projet.

À LIRE ÉGALEMENT