Des débouchés pour tous

Le secteur et les métiers du numérique offrent des débouchés nombreux et pour tous, femmes et hommes, scientifiques ou pas du tout, très diplômés ou moins.

Si dans les grandes entreprises, les recrutements se font souvent à Bac+5, les PME (petites et moyennes entreprises) peuvent recruter à Bac + 2 ou 3 tout comme les organisations, associations et collectivités qui embauchent aussi pour mener à bien leur transformation numérique.

En dehors du numérique, tous les secteurs ou presque : banque, assurances, santé, énergie, industrie, milieux associatifs et administrations ... sont concernés.

Certains postes et profils - sont également accessibles après une formation courte de quelques mois, dans le cadre d'une reconversion par exemple. Ces formations sont souvent réalisées dans le cadre de partenariats avec Pôle Emploi (POE - préparation opérationnelle à l'emploi). On peut ainsi par exemple accéder à certains postes de développement web (création de sites, d'applications ...).

→ Quelques chiffres clés pour vous présenter le secteur et les opportunités de carrière qu'il représente !

etudiants esiea

Un secteur dynamique

Le numérique en 2018 c'est

 447 000 salariés 

56,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en croissance de 4,2 % pour 2018

28 000 entreprises

Ces chiffres concernent uniquement les entreprises de service du numérique, entreprises de conseil en technologies, éditeurs de logiciels. Ils ne comprennent pas les emplois du numérique dans les associations, organisations et entreprises non numériques.

Une pénurie de compétences

Selon la Commission européenne (Digital Skills and Jobs coalition), la pénurie de collaborateurs dans le numérique en Europe s’élèvera à 756 000 personnes en 2020.

Selon France Stratégie et la Dares (organismes d'études dépendant respectivement des services du Premier ministre et du ministère du Travail),
de 170 à 212 000 postes (selon les scénarios) seront à pourvoir d'ici 2022 en France.

Un secteur qui recrute !

60 000 cadres devraient être recrutés pour 2018 dans les entreprises du secteur numérique soit 17 % de plus qu'en 2017.
Et ces chiffres ne tiennent pas compte des besoins de tous les autres secteurs d'activité utilisateurs de compétences numériques !

Dans le secteur Activités informatiques et services d'information, la dynamique de recrutement dure depuis 30 trimestres consécutifs. La croissance de l'emploi, en accélération, est de 5,5% (contre 1,2% dans le reste de l'économie)

étudiants esilv

Des conditions de travail attractives

93,2 %  de CDI (contre 68,5 % pour les autres secteurs)

70,2% de cadres (contre 16,7% dans le reste de l'économie)

52 600 euros de rémunération brute moyenne (en temps plein)

De réelles opportunités de développement pour les femmes !

L'égalité femmes/hommes est un des enjeux du secteur.

Il y a 33% de femmes dans le numérique.

Mais elles représentent seulement 20% des ingénieurs et cadres d'études en informatique et seulement 16 % des techniciens d'études et développement en informatique. Il y a encore beaucoup à faire mais aussi beaucoup d'opportunités pour celles qui voudront les saisir !

Sources : Bipe (Cabinet de conseil en stratégie et études - exploitation de données Acoss et Insee), Commission Européenne, Dares, France Stratégie, Syntec Numérique, Opiiec (observatoire d'étude des métiers et formations de la branche Ingénierie, Étude et Conseil, Numérique, Métiers de l'événement).