Choisir l'alternance

Vous envisagez l’alternance et vous avez raison d'y penser !

Une formation en alternance vous permet « d’alterner » cours dans votre établissement et expérience pratique en entreprise. Elle est accessible dès 16 ans, voire un peu avant dans certains cas. Les limites d’âge changent selon le type de contrat (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation), de votre situation personnelle (élève/étudiant, à la recherche d’un emploi, en reconversion vers une profession nécessitant de faire un apprentissage …). 

Attention : si l’alternance est une expérience enrichissante et de plus en plus conseillée pour favoriser son insertion professionnelle, il ne faut pas sous-estimer l’engagement qu’elle implique. Selon l’un des responsables RH interviewés par Talents du Numérique : « passer de l’école à l’entreprise entraîne des temps de repos plus courts, cela demande une organisation et une adaptation fortes de l’étudiant qui devra faire preuve de rigueur pour composer avec les différentes exigences ».

Pourquoi choisir l’alternance ?

3 bonnes raisons

Financer ses études

En alternance, les frais de scolarité sont acquittés par l’entreprise qui vous accueille et vous recevez un salaire (un pourcentage du SMIC qui varie notamment selon votre âge et votre niveau d'études).

Vérifier que le métier vous plaît

Il y a le métier tel qu’on l’imagine et celui qu’on vit au quotidien. Parfois les deux coïncident, parfois moins. Avec l’alternance, vous êtes en situation : vous pouvez vérifier que le métier vous plaît et/ou découvrir peut-être, en discutant avec vos collègues, LE poste qui sera fait pour vous. Dans le numérique, les types de postes sont nombreux comme les évolutions possibles.

Etudiants, jeune fille et jeune homme en alternance dans le numérique avec un tuteur

Acquérir de l’expérience … 

… et la valoriser !

Vous suivez vos études en alternance depuis deux ou trois ans ? L’expérience professionnelle que vous allez acquérir se valorise dans une carrière. D’ailleurs, une fois votre diplôme en poche, vous ne serez, la plupart du temps, pas embauché au même niveau de la grille salariale que vos collègues qui auront suivi une formation initiale (sans alternance). On tiendra compte de ces années qui vous auront permis de gagner en maturité professionnelle.

Contrat d’apprentissage ou contrat pro ?

Question d’âge, de niveau de diplôme, mais pas que !
Vous suivrez votre formation en alternance mais avec quel contrat ?

Avec le contrat d’apprentissage

... vous êtes salarié et pouvez bénéficier de tous les avantages et devoirs associés mais conservez le statut d’étudiant et disposez d’une carte « étudiant des métiers ». Votre employeur peut bénéficier d’exonérations de cotisations patronales d’assurances sociales. Ce type de contrat relève de la formation initiale (c'est à dire la formation que l'on suit dans un cycle d'études après la sortie du lycée).

Étudiants filles et garçons dans un amphithéâtre, suivant des cours dans le numérique

En contrat de professionnalisation

... vous avez le statut de salarié en CDD. Vous pouvez avoir jusqu’à 26 ans et plus. Le salaire que vous percevrez est en général un peu plus élevé. Par ailleurs, pour l'entreprise, seuls les contrats de professionnalisation contractés avec des demandeurs d’emploi de 45 ans et plus sont exonérés de charges sociales. Normalement ce type de contrat relève de la formation continue (pour les salariés en évolution de carrière) même si les usages ont évolué.

Alors ?

Pour les étudiants âgés de plus de 21 ans et disposant d'un certain niveau d'études, il y a souvent en définitive peu de conséquences.

Pour les entreprises il est souvent plus facile (et moins coûteux) de mettre en place un contrat d’apprentissage. Néanmoins les écoles et établissements sont parfois limités dans le nombre de contrats de ce type qu’ils peuvent proposer. Vous n’aurez pas toujours le choix.

En général, on recommande les contrats d’alternance de 3 ans, de la licence au Master 2 : inscrits dans la durée, ils permettent d’acquérir des compétences professionnelles et comportementales supérieures. De plus cette expérience est comptabilisée dans le niveau de salaire proposé en cas d’embauche.

Quelle durée et quel rythme pour l’alternance ?

Étudiants en alternance et professionnels échangeant en entreprise

La durée du contrat

Le contrat peut être à durée limitée ou en CDI. Dans le second cas, la période de formation enchaîne sur le CDI proprement dit.

Le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation peut couvrir tout ou partie de la durée totale de formation permettant l’obtention du diplôme ou de la qualification visé(e) : en moyenne de 6 mois à 3 ans.

#GOODTOKNOW

Dans le numérique et l’informatique, les contrats d’alternance débouchent très souvent sur une proposition d’embauche. C’est particulièrement vrai lorsque l’entreprise a accueilli et formé l’alternant durant plusieurs années !

Quel rythme établissement-école / entreprise ?

Selon les formations, des rythmes différents vous sont proposés : 3 jours en entreprise contre deux à l’école, une alternance d’une semaine par structure ou encore deux semaines à l’école pour trois en entreprise (et bien d’autres !) …

Attention les entreprises peuvent refuser des rythmes qui ne leur semblent pas permettre un bon suivi des projets : à bien vérifier au moment où vous choisirez votre alternance.

En savoir +