Internet des objets : une omniprésence qui impacte formation initiale et continue

Compétences et IoT, les recommandations de Talents du Numérique sont sorties !

COMPÉTENCES – INTERNET OF THINGS - FORMATION

Internet des objets (IoT) : une omniprésence qui impacte formation initiale et continue

La note et les recommandations de l’association Talents du Numérique viennent de sortir

L’Internet des Objets n’est pas une approche technologique récente, néanmoins différentes avancées ont démultiplié son utilisation et les besoins en compétences liés. Aujourd’hui, de très nombreux secteurs d’activité sont concernés. Si de nouveaux métiers semblent apparaître, on constate majoritairement une évolution de métiers existants impliquant une montée en compétences des collaborateurs amenés à intégrer la dimension IoT. Ingénieur.e.s du numérique et généralistes sont concernés par ces projets tout comme des experts en marketing, en sciences humaines ou des juristes. Cette technologie doit être prise en compte dans l’organisation des formations.

 

L’IoT : un bouleversement des environnements et des usages qui pousse au développement de nouvelles compétences

Miniaturisation des dispositifs, diversification et développement de la connectivité, des équipements mobiles, des solutions Cloud, introduction du Big Data et de l’Intelligence Artificielle … l’IoT, déjà présent (notamment dans les process industriels) devient une technologie accessible voire incontournable pour les secteurs privés (primaire, secondaire et tertiaire) comme publics, de l’agriculture connectée à l’e-santé ou au bâtiment en passant par l’usine intelligente. Le grand public est aussi directement impliqué. L’écosystème est dynamique et les activités impactées sont nombreuses. La nécessité de l’apport de nouvelles compétences s’y fait sentir : en cybersécurité, collecte, stockage et traitement des données ou encore réseaux de communication. Les besoins en recrutements identifiés concernent l’ensemble des métiers de l’ingénierie qui doivent donc être sensibilisés aux enjeux et technologies de l’IoT.

Plus que la création de nouveaux métiers, une évolution majeure pour des métiers existants

Si de nouveaux métiers tels que Développeur/se Full Stack IoT ou Chief IoT Officer (Directeur/Directrice de l’Internet des objets) sont apparus, il s’agit, la plupart du temps, d’intégrer l’IoT dans les métiers existants et donc de faire monter en compétences les équipes. Les connaissances requises tournent autour de différents aspects :  le physique et le matériel, les capteurs, la communication et les plateformes. Les projets de R&D en la matière étant nombreux, la veille est un enjeu très fort qui permet d’identifier et de s’approprier les technologies émergentes associées telles que le fog computing. Ceci implique, au-delà des compétences techniques, le développement par les collaborateurs de capacités d’adaptabilité et de réactivité. À celles-ci doivent s’ajouter des qualités humaines (Soft Skills). Deux raisons principales : la nature des projets IoT tout d’abord dont le succès dépend de la capacité à bien décrypter les comportements de l’utilisateur ; la nature des équipes impliquées ensuite, pluridisciplinaires, au sein desquelles il faut permettre à des profils très différents de dialoguer pour mieux construire.

La commission e-Compétences de Talents du Numérique préconise donc que le sujet IoT soit intégré dans l’ensemble des cursus des étudiant.e.s ingénieur.e.s du numérique et que des spécialisations soient proposées en 5e année, impérativement associées à des travaux pratiques et cas d’usages. Les formations en IoT devront couvrir la totalité de la chaîne, de l’objet connecté aux plateformes de services. Néanmoins les experts recommandent de décloisonner les disciplines de l’IoT et de se concentrer sur la donnée pour les quatre dimensions suivantes : collecte, transport, stockage et valorisation.
 

EN SAVOIR +

 Lire la note et les recommandations Compétences et IoT
Plus d'informations sur les publications de la Commission e-Compétences

Prochain sujet sur lequel se penchera la commission e-Compétences de Talents du Numérique : Compétences et cybersécurité (fin 2018).

Contact : Caroline Bougy - 06 62 56 20 65 - caroline.bougy@talentsdunumerique.com