De l’importance de s’informer sur les choix de spécialités, avec Anissa

Le 23 novembre 2022
Anissa (6nissa sur TikTok) te parle de choix de spécialités
Orientation
Parcours
Mixité et Diversité

Anissa te parle réformes du bac, Corée et choix de spécialités

Bien s’informer pour se donner toutes les chances

La période est aux salons d’orientation, aux conseils de classe et aux questionnements sur l’avenir 😬.

Parmi les décisions à prendre, pour les élèves de seconde et de première, il va s’agir de sélectionner les spécialités choisies (pour la 1re) ou conservées (en terminale).

Anissa (@6nissa sur TikTok) s’appuie sur sa propre expérience (relatée par la presse coréenne à l’époque !! 🤣) pour te donner quelques conseils.

 

@6nissa sur TikTok : Informez-vous, tout est possible si vous vous organisez correctement pour ne pas vous fermer de porte ! Le champ est libre. Et faites-vous confiance ! 💛 #orientation #spécialites #lycee

 

Savoir s’écouter et écouter aussi les autres

Le message d’Anissa ? Les choix de spécialités, Parcoursup… génèrent du stress et c’est normal : on parle de faire des choix qui peuvent avoir un impact décisif sur son avenir.

Mais rien n'est insurmontable si l'on est bien informé.e.

 

Faire son choix en sachant pourquoi et en connaissant les conséquences possibles

Il faut avoir conscience qu’en faisant l’impasse sur certaines spécialités, on risque de s’interdire des voies rapides vers certaines études et métiers.

Par exemple : sans spécialité scientifique, en particulier sans spécialité maths a minima en première (et souvent en 1re ET en terminale), l’accès à des études scientifiques de type prépa, école d’ingénieur.e.s ou master sera compromise.

Mais une fois qu’on le sait, il existe des solutions pour ne pas faire un choix « au pif » 😅 ou par défaut.

 

Faire le point sur soi, interroger les formations

  • D’abord faire le point sur soi, ce que l’on est, ce que l’on aime, les matières où on est à l’aise (ou pas du tout), là où on se verrait bien plus tard. Il existe des tests en ligne mais tu pourras aussi souvent en faire sur les salons avec des psychologues en charge de l’orientation ou des coachs.

Que tu sois en accord total ou moins avec les conclusions, cela permet déjà de réfléchir à son projet, de le dire à voix haute et c’est une étape.

 

  • Ensuite, interroger les établissements qui t’intéressent (lors de leurs JPO, sur les salons physiques ou en ligne, sur les réseaux sociaux, en prenant rendez-vous…) : quelles spécialités préconisent-ils de prendre pour avoir toutes ses chances et selon ton profil ? On peut aussi trouver ce type d’informations en parcourant les descriptifs de formations sur Parcoursup.

En savoir +